Ciboulette en cuisine

vendredi 3 avril 2015

Charlotte au chocolat


Charlotte au chocolat 4

 

Événement : Pâques

 

 

Pour 1 charlotte de Ø 20 cm → 8 personnes

 

INGRÉDIENTS

Biscuit à la cuillère :
• 70 g de farine de blé T55
• 30 g de fécule de maïs
• 100 g de sucre en poudre
• 4 œufs fermiers ou de « poules élevées en plein air »
• Sucre glace (QS)

Crème bavaroise au chocolat :
• 35 cl de crème liquide entière

• 15 cl de lait entier
• 40 g de sucre en poudre

• 3 jaunes d’œufs fermiers ou de « poules élevées en plein air »
• 100 g de chocolat noir
• 2 feuilles de gélatine alimentaire

Sirop d'imbibage :
• 150 g de sucre en poudre
• 15 cl d'eau
• 8 gouttes d'arôme naturel de bergamote

 

PRÉPARATION

  1. Préparez le biscuit à la cuillère :
    Préchauffez votre four à 200°C en mode chaleur statique.
    Mélangez, à part, la farine et la fécule et clarifiez les œufs.
    Montez les blancs d'œufs en neige en ajoutant le sucre quand ils commencent à mousser.
    Ajoutez délicatement les jaunes d'œufs avec une spatule puis incorporez le mélange farine/fécule, toujours à l'aide de la spatule.
    Versez votre pâte dans une poche à douille lisse puis pochez 2 disques de Ø 20 cm et 16 biscuits d'environ 8 cm de longueur sur une plaque recouverte de papier cuisson ou d'un tapis en silicone.
    Saupoudrez une première fois de sucre glace, attendez 5 min puis saupoudrez à nouveau.
    Enfournez pour 10 min.
    Laissez refroidir vos biscuits à la cuillère avant de les décoller délicatement.

  2. Préparez la crème bavaroise au chocolat :
    Placez un bol vide au congélateur pour pouvoir stopper instantanément la cuisson de la crème.
    Faites tremper les feuilles de gélatine dans de l'eau froide pendant environ 15 min afin de les réhydrater.
    Versez le lait et 10 cl de crème liquide dans une casserole, ajoutez le chocolat puis portez à ébullition. Retirez du feu et laissez fondre le chocolat.
    Fouettez les jaunes d’œufs et le sucre dans un saladier puis versez le mélange lait/crème liquide petit à petit en continuant à fouetter jusqu'à homogénéité.

    Remettez la préparation dans la casserole puis faites cuire quelques minutes sur feu doux en remuant sans cesse jusqu'à ce que la crème nappe la spatule sans dépasser une température de 83-84°C.
    Versez votre crème dans le bol tout juste sorti du congélateur en la passant au chinois ou dans une passoire fine pour qu'elle soit bien lisse, ajoutez les feuilles de gélatine et laissez refroidir en remuant de temps en temps.
    Montez la crème restante en chantilly bien ferme puis incorporez-la en plusieurs fois à la crème au chocolat avec une spatule.

  3. Préparez le sirop d'imbibage :
    Versez l'eau dans une casserole, ajoutez le sucre puis portez à ébullition. Retirez du feu, ajoutez l'arôme naturel de bergamote et laissez tiédir.

  4. Parez les extrémités des 2 disques de biscuit pour qu'ils soient bien réguliers puis imbibez-les généreusement de sirop avec un pinceau. Imbibez également les 16 biscuits. Déposez un disque de biscuit au fond d'un cercle de Ø 20 cm puis placez les 16 biscuits contre le pourtour du cercle.

    Charlotte au chocolat 1

    Versez la moitié de la crème bavaroise, déposez l'autre disque de biscuit puis recouvrez du reste de crème bavaroise. Coupez l'extrémité des biscuits afin d'obtenir un cercle régulier.

    Charlotte au chocolat 2

    Charlotte au chocolat 3





















  5. Placez votre charlotte au moins 4 h au réfrigérateur avant de servir.

  6. Décorez la charlotte selon vos envies ou l'événement de copeaux de chocolat, d'œufs de Pâques...

 

 

Conseils & remarques :

  • La charlotte doit reposer au frais au minimum 4 h avant d'être dégustée donc je la fais toujours la veille pour être sûre qu'elle soit bien prise.

 

Charlotte au chocolat 5


mardi 31 mars 2015

Souris d'agneau rôties au miel, thym & romarin


Souris d'agneau rôties au miel, thym & romarin

 

Événement : Pâques

Recette de saison du mois de mars → Agneau

 

 

Pour 2 personnes

 

INGRÉDIENTS

• 2 souris d'agneau
• 15 cl de bouillon de veau
• 10 cl de vin blanc sec
• 1/2 oignon jaune
• 2 gousses d'ail
• 3 brins de thym frais
• 2 brins de romarin

• 2 c. à soupe de miel de fleurs
• 2 c. à soupe d'huile d'olive
• 1 c. à soupe de vinaigre balsamique
• Sel, poivre du moulin

 

PRÉPARATION

  1. Préchauffez votre four à 200°C en mode chaleur statique.

  2. Épluchez l'oignon et l'ail puis coupez-les grossièrement.

  3. Mélangez le miel, l'huile d'olive et le vinaigre balsamique dans un bol, salez, poivrez.

  4. Badigeonnez les souris d'agneau du mélange miel/huile d'olive/vinaigre balsamique et déposez-les dans un plat allant au four avec l'oignon, l'ail, le thym et le romarin.

  5. Enfournez pour 15 min, baissez ensuite le four à 150°C, ajoutez le bouillon et le vin blanc et laissez cuire encore 1h30 en arrosant régulièrement avec le jus de cuisson.

  6. Filtrez le jus de cuisson en le passant au chinois ou dans une passoire fine afin d'éliminer tous les résidus, versez-le dans une casserole puis faites réduire sur feu vif jusqu'à l'obtention d'une sauce onctueuse.

  7. Servez aussitôt vos souris d'agneau, nappées de sauce.

 

 

Suggestions de présentation des souris d'agneau rôties au miel, thym & romarin : 

  • Accompagnées de pommes de terre grenailles cuites à la pelure puis sautées au beurre et de quelques carottes.

 

 

mardi 15 avril 2014

Œufs-cocotte aux asperges, morilles & parmesan


Œufs-cocotte aux asperges, morilles & parmesan

 

Événement : Pâques

Recette de saison du mois d'avril → Asperge, Morille & Parmesan

 

 

Pour 4 personnes

 

INGRÉDIENTS

• 4 œufs fermiers ou « de poules élevées en plein air » Label rouge
• 4 asperges vertes
• 100 g de morilles fraîches
• 40 g de parmesan AOP
• 4 c. à soupe de crème fraîche épaisse
• Beurre doux (QS)
• Sel, poivre du moulin
• 2 tranches de jambon cru de pays (facultatif)

 

PRÉPARATION

  1. Lavez les asperges puis coupez les extrémités dures, lavez soigneusement les morilles puis coupez-les en morceaux et râpez le parmesan.

  2. Faites cuire les asperges 10 à 15 min dans une casserole d'eau bouillante salée. Elles doivent être cuites mais encore un peu fermes. Égouttez-les, réservez les têtes et coupez le reste en morceaux.

  3. Faites revenir les morilles quelques minutes dans une poêle avec un peu de beurre.

  4. Préchauffez votre four à 200°C en mode chaleur statique.

  5. Graissez 4 petites cocottes avec un peu de beurre. Répartissez quelques morceaux d'asperges et de morilles dans le fond des cocottes, salez, poivrez puis recouvrez d'1 c. à soupe de crème fraîche et de parmesan. Cassez délicatement un œuf par-dessus puis déposez une tête d'asperge, salez, poivrez.

  6. Déposez les cocottes dans un plat allant au four et versez de l'eau bouillante jusqu'à mi-hauteur.

  7. Enfournez pour 10 min et servez aussiôt, éventuellement accompagnés de lanières de jambon grillées.

 

 

lundi 1 avril 2013

Lamele


Lamele

 

« Gâteau en forme d'agneau inspiré de la génoise »

Origine du lamele : Alsace
Événement : Pâques

 

 

Pour 2 lamele de 0,7 litre

 

INGRÉDIENTS

• 60 g de farine de blé T45 (+ pour le moule)
• 30 g de fécule de maïs
• 90 g de sucre en poudre
• 30 g de beurre doux (+ pour le moule)
• 3 œufs + 1 jaune d'œuf fermiers ou « de poules élevées en plein air »
• 1/2 citron jaune non traité ou bio
• 1 sachet de sucre vanillé
• Sucre glace (QS)

 

PRÉPARATION

  1. Préchauffez votre four à 170°C en mode chaleur statique.

  2. Faites fondre le beurre au micro-ondes.

  3. Clarifiez les œufs et montez les blancs en neige.

  4. Fouettez les jaunes d’œufs, le sucre et le sucre vanillé dans un saladier, ajoutez les zestes du citron, la farine et la fécule puis versez le beurre en continuant à fouetter jusqu'à homogénéité. Incorporez délicatement les blancs en neige avec une spatule.

  5. Graissez un moule à lamele de 0,7 litre avec un peu de beurre, farinez-le puis versez la première moitié de la pâte sans dépasser les 3/4 de la hauteur du moule. Elle va beaucoup gonfler à la cuisson.

  6. Enfournez pour 30 min. Vérifiez la cuisson avec une pointe de couteau, elle doit ressortir parfaitement sèche.

  7. Démoulez votre lamele et laissez refroidir sur une grille.

  8. Saupoudrez de sucre glace avant de servir.

 

 

Conseils & remarques :

  • La recette traditionnelle du lamele préconise de le parfumer à la vanille et au citron mais vous pouvez, par exemple, les remplacer par un peu de rhum ou de kirsch. À vous de voir le parfum que vous préférez.