Ciboulette en cuisine

samedi 6 juin 2015

Trifle aux cerises, fromage blanc & chocolat façon « forêt-noire »


Trifle aux cerises, fromage blanc & chocolat façon « forêt-noire »

 

« Dessert élaboré à partir de diverses couches de fruits, de crème et de génoise » 

Origine du trifle : Pays anglo-saxons (Angleterre)

Recette de saison du mois de juin → Cerise

 

 

Pour 2 personnes

 

INGRÉDIENTS

• 150 g de cerises bigarreaux
• 250 g de fromage blanc frais
• 2 c. à café de sucre en poudre
• 1 pincée de vanille en poudre
• Amandes effilées (QS)
• Basilic frais (QS)
• Chocolat noir (QS)

Génoise au chocolat :
• 20 g de farine de blé T55
• 30 g de sucre en poudre
• 10 g de beurre doux
• 1 œuf fermier ou « de poules élevées en plein air »
• 2 c. à café de cacao en poudre non sucré (Van Houten®)

Sirop d'imbibage :
• 50 g de sucre en poudre
• 5 cl d'eau
• 1 c. à café de kirsch

 

PRÉPARATION

  1. Préparez la génoise au chocolat :
    Préchauffez votre four à 170°C en mode chaleur statique.
    Faites fondre le beurre au micro-ondes.
    Tamisez, à part, la farine et le cacao.
    Fouettez au batteur l'œuf et le sucre dans un saladier jusqu'à l'obtention d'une texture mousseuse. La préparation doit au moins doubler de volume.
    Incorporez délicatement le mélange farine/cacao et le beurre avec une spatule.
    Versez votre pâte dans une poche à douille lisse puis pochez un disque d'épaisseur assez fine sur une plaque recouverte de papier cuisson ou d'un tapis en silicone.
    Enfournez pour 12 min.

  2. Lavez les cerises, équeutez-les, dénoyautez-les, conservez-en une pour la déco puis coupez le reste en 4.

  3. Préparez le sirop d'imbibage :
    Versez l'eau dans une casserole, ajoutez le sucre et la moitié des cerises puis portez à ébullition. Retirez du feu, filtrez votre sirop en le passant au chinois ou dans une passoire fine puis ajoutez le kirsch. Laissez tiédir. Conservez les cerises.

  4. Fouettez le fromage blanc dans un bol de manière à l'assouplir, ajoutez le sucre et la vanille puis mélangez jusqu'à homogénéité.

  5. Découpez 4 disques de la taille de vos verrines dans la génoise puis imbibez-les généreusement de sirop avec un pinceau. Déposez un disque au fond des 2 verrines, parsemez de la moitié des cerises fraîches et au sirop puis recouvrez de la moitié du fromage blanc. Déposez un second disque de génoise, répartissez le reste des cerises fraîches et au sirop puis recouvrez du reste de fromage blanc. 

  6. Placez vos verrines au moins 1 h au réfrigérateur pour qu'elles soient bien fraîches.

  7. Faites griller à sec quelques amandes effilées dans une petite poêle.

  8. Déposez 1/2 cerise au centre de chaque verrine, parsemez de quelques amandes effilées et de copeaux de chocolat et décorez d'1 ou 2 feuilles de basilic avant de servir.

 

 


mercredi 3 juin 2015

Gnocchi à la sorrentina


Gnocchi à la sorrentina

 

« Préparation à base de tomates, de mozzarella & de basilic »

Origine des gnocchi à la sorrentina : Italie (Sorrente/Campanie)

Recette de saison du mois de juin → Tomate

 

 

Pour 4 personnes

 

INGRÉDIENTS

• 800 g de gnocchi
• 200 g de mozzarella 'Di Bufala Campana' AOP
• 50 g de parmesan AOP
• Basilic (QS)
• Beurre doux (QS)
• Huile d'olive (QS)

Sauce tomate :
• 800 g de tomates fraîches type 'Marmande'
• 1 oignon rouge
• 2 gousses d'ail
• 10 feuilles de basilic
• 1 c. à café de sucre en poudre
• Huile d'olive (QS)
• Sel, poivre du moulin

 

PRÉPARATION

  1. Préparez la sauce tomate :
    Ôtez le pédoncule des tomates puis plongez-les environ 30 s dans une casserole d'eau bouillante. Rafraîchissez-les ensuite immédiatement dans un saladier rempli d'eau froide, mondez-les, épépinez-les puis concassez-les.

    Épluchez l'oignon puis émincez-le, hachez l'ail et ciselez le basilic.
    Faites chauffer un peu d'huile d'olive dans une casserole puis faites revenir les oignons quelques minutes. Quand ils sont suffisamment tendres, ajoutez les tomates, l'ail, la moitié du basilic et le sucre, salez, poivrez puis mélangez le tout.
    Laissez mijoter environ 30 min à couvert en remuant de temps en temps. Si la sauce est trop liquide, ôtez le couvercle et laissez réduire quelques minutes. Ajoutez le basilic restant.

  2. Coupez la mozzarella en dés et râpez le parmesan.

  3. Faites cuire les gnocchi dans une casserole d'eau bouillante salée en suivant le temps indiqué sur le paquet. Égouttez-les et remettez-les dans la casserole.

  4. Ajoutez la sauce tomate et la mozzarella puis mélangez le tout.

  5. Préchauffez votre four à 200°C en mode chaleur tournante.

  6. Graissez un plat allant au four avec un peu de beurre. Répartissez les gnocchi dans le plat, arrosez d'un filet d'huile d'olive puis parsemez de parmesan.

  7. Enfournez pour 10 min.

  8. Passez vos gnocchi quelques minutes sous le gril jusqu'à ce qu'ils soient bien gratinés et servez aussitôt, parsemés de quelques feuilles de basilic.

 

 

lundi 4 mai 2015

Gaufres de Liège


Gaufres de Liège

 

Origine des gaufres de Liège : Belgique (Liège/Wallonie)
Événement : Foire de Mai à Metz

 

 

Pour 6 gaufres

 

INGRÉDIENTS

• 250 g de farine de blé T45
• 1 c. à soupe de sucre roux de canne (cassonade)
• 125 g de beurre doux
• 1 œuf
• 5 cl de lait entier
• 5 cl d'eau
• 100 g de sucre perlé gros grains*
• 10 g de levure fraîche de boulanger
• 1 c. à café d'arôme naturel de vanille
• 1 pincée de cannelle moulue
• 1 c. à café de sel

 

PRÉPARATION

  1. Faites tiédir le lait et l'eau au micro-ondes, délayez-y la levure et laissez reposer 30 min à température ambiante.

  2. Faites fondre le beurre au micro-ondes et laissez tiédir.

  3. Clarifiez l'œuf.

  4. Mélangez la farine, le sucre, la cannelle et le sel dans un saladier puis creusez-y un puits. Ajoutez le jaune d'œuf, le beurre, le mélange lait/eau/levure et l'arôme de vanille puis mélangez jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.

  5. Montez le blanc d'œuf en neige puis incorporez-le délicatement avec une spatule.

  6. Incorporez le sucre perlé.

  7. Couvrez votre pâte d'un linge propre et laissez reposer environ 2 h à température ambiante.

  8. Faites chauffer votre gaufrier.

  9. Façonnez 6 boules de poids identique, déposez-les au centre des empreintes du gaufrier, refermez en appuyant bien et laissez cuire jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées et caramélisées.

  10. Laissez tiédir vos gaufres sur une grille quelques instants et servez aussitôt.

 

 

Conseils & remarques :

  • *Sucre perlé gros grains : C'est un sucre en grains de Ø 1 cm qui résiste à la cuisson et reste blanc et régulier. Il est idéal pour la réalisation des gaufres liégeoises, cramiques, coquilles de Noël... où le sucre perlé classique « à chouquettes » ne convient pas. Je l'achète toujours sous la marque belge Tirlemont® quand je retourne dans le Nord car il n'y en a pas en grandes surfaces. Je n'ai donc jamais cherché à en trouver ailleurs mais vous devriez pouvoir vous en procurer dans les boutiques spécialisées en pâtisserie ou sur internet, par exemple, ici : clic.

    Sucre perlé gros grains

  • Si vous avez préparé vos gaufres à l'avance, je vous conseille de les réchauffer un peu au gaufrier avant dégustation, elles seront meilleures tièdes.
  • Les gaufres se congèlent très bien. Il vous suffira de les laisser décongeler tout doucement à température ambiante et de les repasser quelques minutes au gaufrier avant de les servir.

 

 

lundi 16 mars 2015

Irish apple cake

 
Irish apple cake

 

« Gâteau bien parfumé à la cannelle, surmonté d'une couche de pommes et de crumble »

Origine de l'irish apple cake : Pays anglo-saxons (Irlande)
Événement : Saint-Patrick

Recette de saison du mois de mars → Pomme

 

 

Pour 1 gâteau de Ø 23 cm → 6-8 personnes

 

INGRÉDIENTS

• 200 g de farine de blé T55
• 150 g de sucre en poudre
• 115 g de beurre doux (+ pour le moule)
• 2 œufs

• 6 cl de lait entier
• 2 pommes à cuire type 'Golden du Limousin' AOP ou 'Belle de Boskoop'

• 1 c. à café de cannelle moulue
• 1 c. à café de levure chimique

• 1 pincée de sel
• Sucre glace (QS)

Pâte à crumble :
• 75 g de farine de blé T55
• 75 g de sucre en poudre
• 75 g de beurre doux
• 1 pincée de sel

 

PRÉPARATION

  1. Préparez la pâte à crumble :
    Coupez le beurre en petits dés.
    Mélangez la farine, le sucre et le sel dans un saladier puis ajoutez le beurre en frottant du bout des doigts de manière à obtenir un sable grossier.
    Placez votre crumble au moins 1 h au réfrigérateur avant utilisation.

  2. Coupez le beurre en morceaux puis passez-le quelques secondes au micro-ondes afin de le ramollir mais sans le faire fondre.

  3. Mélangez, à part, la farine, la cannelle, la levure et le sel.

  4. Fouettez au batteur le beurre et le sucre dans un saladier jusqu'à l'obtention d'une crème blanche bien lisse puis ajoutez les œufs 1 à 1, toujours à l'aide du batteur.

  5. Ajoutez, alternativement, le mélange farine/cannelle/levure/sel et le lait en fouettant jusqu'à homogénéité.

  6. Épluchez les pommes, ôtez les trognons puis coupez-les en lamelles, ni trop fines, ni trop épaisses.

  7. Préchauffez votre four à 180°C en mode chaleur statique.

  8. Graissez un moule à manqué de Ø 23 cm, idéalement à charnière, avec un peu de beurre. Versez la pâte dans le fond du moule en lissant bien à l'aide d'une spatule, recouvrez de lamelles de pommes puis parsemez de pâte à crumble.
     
  9. Enfournez pour 55 min à 1 h. Vérifiez la cuisson avec une pointe de couteau, elle doit ressortir parfaitement sèche et le crumble doit être bien doré.

  10. Démoulez votre gâteau, saupoudrez de sucre glace et servez tiède.

 

 

Conseils & remarques :

  • La pâte à crumble doit reposer au frais au minimum 1 h avant d'être utilisée donc si vous manquez de temps, vous pouvez la préparer la veille. Cela permet, en plus, un meilleur développement des saveurs.

Suggestions de présentation de l'irish apple cake :

  • Accompagné d'une crème anglaised'une crème Chantilly ou d'une boule de glace à la vanille pour un effet « chaud-froid ».

 

 

Source d'inspiration : Recette de l'« Irish apple cake » sur le blog de Becky et Liz.

samedi 7 mars 2015

Cheesecake à la mangue

 
Cheesecake à la mangue

 

« Gâteau composé d'un fond de biscuits mixés avec du beurre recouvert d'une épaisse couche de crème au fromage »

Origine du cheesecake : États-Unis (New-York & Philadelphie/Pennsylvanie)

Recette de saison du mois de mars → Mangue

 

 

Pour 4 petits cheesecakes de Ø 6 cm

 

INGRÉDIENTS

• 120 g net de mangue
• 8 petits-beurre (60g)
• 4 petits-suisses (240 g)
• 60 g de crème fraîche épaisse entière

• 60 g de sucre en poudre
• 30 g de beurre doux (+ pour les moules)
• 1 œuf
• 1 c. à café de jus de citron vert
• 2 pincées de cardamome moulue

 

PRÉPARATION

  1. Épluchez la mangue, mettez-en 120 g dans le bol d'un blender puis mixez jusqu'à l'obtention d'une purée.

  2. Mettez les petits-beurre dans le bol d'un blender puis mixez jusqu'à l'obtention d'une poudre assez fine.

  3. Faites fondre le beurre au micro-ondes.

  4. Mélangez les petits-beurre et le beurre dans un bol jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.

  5. Fouettez les petits-suisses et la crème fraîche dans un saladier de manière à les assouplir, ajoutez le sucre puis l'œuf en continuant à fouetter jusqu'à homogénéité.

  6. Ajoutez la purée de mangue, le jus de citron et la cardamome.

  7. Préchauffez votre four à 150°C en mode chaleur statique.

  8. Graissez 4 emporte-pièces de Ø 6 cm avec un peu de beurre et déposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson. Répartissez, équitablement, les biscuits dans le fond des emporte-pièces en tassant bien puis recouvrez de préparation au fromage.

  9. Enfournez pour 35 min.

  10. Laissez complètement refroidir vos cheesecakes dans le four éteint et placez-les au moins 4 h au réfrigérateur avant de démouler et de servir.

 

 

Conseils & remarques :

  • Les cheesecakes doivent reposer au frais au minimum 4 h avant d'être dégustés donc je les fais toujours la veille pour être sûre qu'ils soient bien pris.

Suggestions de présentation des cheesecakes à la mangue :

  • Accompagnés d'un coulis de mangue ou d'une compotée de mangue avec quelques dés de mangue frais et saupoudrés de zestes de citron vert pour apporter un peu d'acidité et contraster avec le côté sucré.

 

 


jeudi 5 mars 2015

Risotto aux noix de Saint-Jacques, poireaux, champignons & curry


Risotto aux noix de Saint-Jacques, poireaux, champignons & curry

 

Origine du risotto : Italie

Recette de saison du mois de mars → Noix de Saint-Jacques & Poireau

 

 

Pour 4 personnes

 

INGRÉDIENTS

• 320 g de riz 'Arborio'
• 16 noix de Saint-Jacques fraîches

• 100 g de champignons de Paris frais
• 1 poireau
• 1 litre de bouillon de légumes
• 10 cl de vin blanc sec

• 50 g de parmesan AOP
• 40 g de beurre doux

• 2 échalotes
• 1/2 citron vert non traité ou bio
• 1/2 c. à café de curry en poudre
• Huile d'olive (QS)
• Sel, poivre du moulin

 

PRÉPARATION

  1. Sortez les noix de Saint-Jacques du réfrigérateur et réservez sur du papier absorbant pour qu'elles soient bien sèches.

  2. Épluchez les champignons puis coupez-les en lamelles, prélevez le blanc du poireau, lavez-le, épluchez les échalotes puis émincez-les et râpez le parmesan.

  3. Versez le bouillon dans une casserole puis portez à ébullition.

  4. Faites fondre 20 g de beurre dans une sauteuse puis faites revenir les poireaux et les échalotes quelques minutes. Quand ils sont suffisamment tendres, ajoutez les champignons puis le riz et remuez jusqu'à ce qu'il soit translucide.

  5. Déglacez au vin blanc puis versez le bouillon louche par louche en attendant à chaque fois que la précédente soit absorbée et en mélangeant régulièrement jusqu'à ce que le riz soit cuit et bien crémeux.

  6. Ajoutez le parmesan, le reste du beurre et le curry, salez, poivrez puis mélangez le tout.

  7. Faites chauffer un peu d'huile d'olive dans une poêle puis faites cuire les noix de Saint-Jacques très rapidement sur feu vif, 1 min par face grand maximum, salez, poivrez.

  8. Réchauffez votre risotto quelques minutes sur feu doux jusqu'à ce que le parmesan et le beurre soient fondus et servez aussitôt, accompagné des noix de Saint-Jacques et saupoudré de quelques zestes de citron vert.

 

 

lundi 9 février 2015

Carbonade flamande


Carbonade flamande

 

Origine de la carbonade flamande : Nord-Pas-de-Calais & Belgique

 

 

Pour 4 à 6 personnes

 

INGRÉDIENTS

• 1 kg de paleron de bœuf
• 150 g de lard fumé

• 4 tranches de pain d'épices pur miel
• 60 cl de bière brune (Pelforth®)
• 25 g de beurre doux
• 2 oignons jaunes
• 1 bouquet garni thym + laurier

• 3 clous de girofle
• 1 c. à soupe de farine
• 1 c. à soupe de vergeoise brune
• 1 c. à soupe de vinaigre de vin
• Moutarde de Dijon (QS)

• Sel, poivre du moulin

 

PRÉPARATION

  1. Coupez le paleron de bœuf en cubes et le lard en bâtonnets, épluchez les oignons puis émincez-les et tartinez les tranches de pain d'épices d'un peu de moutarde.

  2. Faites fondre le beurre dans une cocotte puis faites revenir les oignons quelques minutes jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Ajoutez les lardons et laissez cuire encore 2 min.

  3. Mettez la viande dans la cocotte à la place des oignons et du lard en laissant le jus obtenu, faites-la revenir quelques minutes jusqu'à ce qu'elle soit bien dorée sur toutes les faces puis retirez-la, toujours en laissant le jus.

  4. Ajoutez la farine, la vergeoise et le vinaigre de vin et laissez légèrement réduire.

  5. Remettez la viande et la préparation oignons/lardons dans la cocotte, ajoutez le bouquet garni et les clous de girofle, recouvrez de bière puis mélangez le tout.

  6. Déposez les tranches de pain d'épices moutardées à la surface et laissez mijoter environ 1h30 à couvert.

  7. Ôtez le bouquet garni, salez, poivrez et laissez mijoter encore 1h30 à 2h jusqu'à ce que la sauce nappe la viande et soit bien sirupeuse.

 

 

Conseils & remarques :

  • La carbonade flamande nécessite une cuisson assez longue donc n'hésitez pas à la préparer la veille. Elle sera meilleure réchauffée.
  • Si vous voulez utiliser du pain d'épices maison, la recette se trouve ici : clic.

Suggestions de présentation de la carbonade flamande :

  • Accompagnée, idéalement, de frites maison mais c'est aussi très bon avec des pâtes.

 

 

lundi 22 décembre 2014

Brünsli


Brünsli

 

« Bredele aux amandes, au cacao, à la cannelle et au kirsch enrobés de sucre cristal »

Origine des brünsli : Suisse (Bâle)
Événement : Noël
Autre appellation : « Bruns de Bâle »

 

 

Pour environ 25 bredele

 

INGRÉDIENTS

• 200 g de poudre d'amandes naturelle
• 40 g de cacao en poudre non sucré (Van Houten®)
• 200 g de sucre glace

• 2 blancs d'œufs
• 1 c. à soupe de kirsch
• 1 c. à café de cannelle moulue
• 2 pincées de clous de girofle en poudre

• 1 pincée de sel
• Sucre cristal (QS)

 

PRÉPARATION

  1. Mélangez la poudre d'amandes, le cacao, le sucre glace, les épices et le sel dans un saladier puis creusez-y un puits. Ajoutez les blancs d'œufs et le kirsch puis pétrissez à la main jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.

  2. Enveloppez votre pâte dans du film alimentaire et placez-la au moins 2 h au réfrigérateur avant utilisation.

  3. Préchauffez votre four à 220°C en mode chaleur statique.

  4. Sucrez votre plan de travail avec du sucre cristal, retirez la pâte du réfrigérateur et abaissez-la sur environ 5 mm. Découpez des fleurs avec un emporte-pièce, enrobez-les bien de sucre et déposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson ou d'un tapis en silicone.

  5. Enfournez pour 6-7 min.

  6. Laissez refroidir vos brünsli sur une grille avant de servir.

 

 

Conseils & remarques : 

  • La pâte doit reposer au frais au minimum 2 h avant d'être utilisée donc si vous manquez de temps, vous pouvez la préparer la veille. Cela permet, en plus, un meilleur développement des saveurs.

 

 

jeudi 11 décembre 2014

Tiramisù aux clémentines & au pain d'épices


Tiramisù aux clémentines & au pain d'épices 1

 

« Le grand classique italien revisité pour les fêtes de fin d'année, avec du pain d'épices à la place des biscuits à la cuillère, des clémentines et une crème à la cannelle »

Origine du tiramisù : Italie
Événements
: Noël & Nouvel an

Recette de saison du mois de décembre → Clémentine

 

 

Pour 4 personnes

 

INGRÉDIENTS

• 6 tranches de pain d'épices pur miel
• 4 clémentines
• 250 g de mascarpone
• 50 g de sucre en poudre
• 2 œufs fermiers ou « de poules élevées en plein air »
• 1/2 c. à café de cannelle moulue
• 2 pincées de 4 épices moulues

 

PRÉPARATION

  1. Coupez 4 tranches de pain d'épices en petits dés, prélevez les suprêmes de 2 clémentines puis pressez les 2 autres et clarifiez les œufs. 

  2. Fouettez les jaunes d’œufs et le sucre dans un saladier, ajoutez le mascarpone et les épices puis mélangez jusqu'à homogénéité.

  3. Montez les blancs en neige puis incorporez-les délicatement à la préparation au mascarpone avec une spatule.

  4. Trempez les dés de pain d'épices dans le jus des clémentines. Répartissez-en la moitié au fond de 4 verrines, recouvrez de la moitié de la crème puis parsemez de suprêmes de clémentines. Déposez une seconde couche de pain d'épices puis recouvrez du reste de crème.

  5. Placez vos tiramisù au moins 4 h au réfrigérateur.

  6. Préchauffez votre four à 150°C en mode chaleur statique.

  7. Émiettez finement les 2 tranches de pain d'épices restantes au-dessus d'une plaque recouverte de papier cuisson.

  8. Enfournez pour 10 min.

  9. Saupoudrez vos tiramisù de chapelure de pain d'épices avant de servir.

 

 

Conseils & remarques :

  • J'ai choisi de faire des desserts individuels en verrines mais il est tout à fait possible de préparer un plat familial. Dans ce cas, ne coupez pas les tranches de pain d'épices en dés mais déposez-les simplement au fond du plat.
  • Le tiramisù doit reposer au frais au minimum 4 h avant d'être dégusté donc je le fais toujours la veille pour être sûre qu'il soit bien pris.
  • Si vous voulez utiliser du pain d'épices maison, la recette se trouve ici : clic.

 

Tiramisù aux clémentines & au pain d'épices 2

lundi 8 décembre 2014

Vanillekipferl


Vanillekipferl 1

« Bredele bien vanillés et ultra-fondants en forme de croissants »

Origine des vanillekipferl : Autriche
Événement : Noël

 

 

Pour environ 35 bredele

 

INGRÉDIENTS

• 275 g de farine de blé T55
• 75 g de sucre en poudre
• 40 g de sucre glace
• 200 g de beurre doux

• 2 jaunes d'œufs
• 100 g de poudre d'amandes naturelle
• 1 gousse de vanille

• 2 sachets de sucre vanillé
• 1/2 c. à café d'arôme naturel de vanille

• 2 pincées de sel

 

PRÉPARATION

  1. Mettez le sucre en poudre et la gousse de vanille dans le bol d'un blender puis mixez jusqu'à homogénité.

  2. Coupez le beurre en morceaux puis passez-le quelques secondes au micro-ondes pour le ramollir mais sans le faire fondre.

  3. Mélangez, à part, la farine, la poudre d'amandes et le sel.

  4. Fouettez au batteur le beurre et le sucre à la vanille dans un saladier jusqu'à l'obtention d'une crème blanche bien lisse puis ajoutez les jaunes d'œufs 1 à 1 et l'arôme de vanille, toujours à l'aide du batteur.

  5. Ajoutez le mélange farine/poudre d'amandes/sel puis pétrissez à la main jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.

  6. Enveloppez votre pâte dans du film alimentaire et placez-la au moins 2 h au réfrigérateur avant utilisation.

  7. Mélangez le sucre glace et le sucre vanillé dans un bol.

  8. Préchauffez votre four à 180°C en mode chaleur statique.

  9. Retirez la pâte du réfrigérateur, façonnez des lunes et déposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson ou d'un tapis en silicone.
     
  10. Enfournez pour 17 min.

  11. Roulez délicatement vos vanillekipferl encore chauds dans le mélange sucre glace/sucre vanillé car ils sont très friables et laissez refroidir sur une grille avant de servir.



Conseils & remarques : 

  • La pâte doit reposer au frais au minimum 2 h avant d'être utilisée donc si vous manquez de temps, vous pouvez la préparer la veille. Cela permet, en plus, un meilleur développement des saveurs.
  • Les vanillekipferl se conservent plusieurs semaines dans une boîte en métal.

Variantes :

  • Il existe aussi une version des vanillekipferl avec de la poudre de noisettes à la place de la poudre d'amandes.

 

Vanillekipferl 2